Les Français recherchent plus proche et plus petit !!!

Est-ce vrai ? Les Français recherchent plus proche et plus petit. Une crise remplace l’autre et la tendance s’inverse complètement. Pendant la crise sanitaire du COVID, les Français recherchaient de grandes bâtisses à la campagne, fuyaient les villes pour profiter du télétravail et profiter de la vie au grand air. Avec la facture de l’énergie (et plus récemment des carburants) qui augmentent, la vie à la campagne pourrait vite devenir onéreuse pour les personnes qui travaillent en ville.

Le phénomène s’accroit d’autant plus que les sociétés commencent à augmenter progressivement (voir complètement) le travail en « présentiel ». Ceci oblige souvent les famille à investir dans un second véhicule et par conséquent ajouter une ligne au budget familial.

La mauvaise isolation des anciennes demeures à la campagne pourrait également accroître la facture avec l’augmentation de l’énergie. Nos collègues britanniques ont déjà vue doubler leur facture gaz/électricité au 1er Avril 2022 !

Pour plus de renseignements, je vous invite à lire cet article de Diane Lacaze.

Si ce genre d’article vous intéresse, suivez nous sur les réseaux sociaux (Facebook ou Instagram) ou contactez nous directement via la messagerie interactive sur cette page si vous avez un projet immobilier (achat / vente) ou si vous connaissez des personnes qui en ont un !

Quels sont les frais à payer pour vendre un bien immobilier ?

Vous songez à vendre votre appartement ou votre maison et vous avez prévus quelques frais, néanmoins, est-ce que vous avez pensé à tout ? Pour évitez les surprises, faites vous accompagner d’un professionnel de l’immobilier. Voici les principaux postes de dépense à prévoir.

  • Les frais d’agence
  • Les frais de diagnostics
  • Les frais des documents de copropriété
  • Les indemnités de remboursement anticipé (IRA)
  • Taxes lors de la vente d’un bien immobilier

Les frais d’agence

C’est le mandat de vente qui doit indiquer à qui incombe les frais d’agence. C’est à vous de décider ! Si vous préférez vous libérer de cette dépense, l’acheteur, s’en chargera mais devra payer des impôts sur un montant comprenant la commission d’agence.

Les frais de diagnostics

Vous devez prévoir également un budget pour les diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente d’un bien : DPE, État des risques et pollutions, surface habitable, plomb, amiante, électricité, gaz. Pour rappel, la régulation sur le DPE change à partir du 1er Juillet 2021. Attention, les tarifs sont très variables, faites confiance à votre agent immobilier pour vous recommander des partenaires.

Les frais des documents de copropriété

Élaboré par le syndic, ce document a été beaucoup contesté en raison des tarifs imposés parfois très élevés. Selon l’Institut national de la consommation, en 2019, le tarif moyen d’un état daté était de 598 euros. 

Les indemnités de remboursement anticipé (IRA)

Si vous avez un crédit en cours que vous décidez de rembourser par anticipation, vous devrez régler des frais auprès de votre banque: les indemnités de remboursement anticipé (IRA), qui s’ajouteront alors aux autres frais de vente immobilière. Il est également possible que des intérêts intercalaires soient facturés. Vérifies ces montants avec votre conseiller bancaire !

Taxes lors de la vente d’un bien immobilier

Si vous vendez votre bien immobilier plus cher que vous ne l’avez acheté, vous réalisez ce qu’on appelle une plus-value immobilière. Super non ? Oui, sauf que cette plus-value pourrait être taxée. Pour bénéficier d’un exonération, il faut que ce bien soit votre résidence principale ou en votre possession depuis plus de 30 ans. Sinon, l’impôt est composé d’une taxe fiscale de 19 % et d’un ensemble de cotisations sociales représentant 17,2 %, soit un total de 36,2 %. Il y a cependant un abattement qui s’appliquera à partir de la 6ème année de détention. La fiscalité, ce n’est pas toujours simple, alors prenez votre temps de vérifier si ce n’est pas votre résidence principale.

Vices de construction en cas de revente

Bricoleur du dimanche ?

Sources: BFM Immo Avocats Picovschi

Contactez nous pour des conseils avant de vendre votre maison !

Le saviez vous ?

Si vous avez réalisé des travaux, vous êtes responsables des vices de constructions en cas de revente.

(BFM Immo) – Le vendeur d’un bien immobilier qui y a réalisé des travaux est, en plus de la garantie décennale, responsable des vices de construction qui ne relèveraient pas de cette garantie. La garantie décennale couvre les défauts qui rendent l’ouvrage « impropre à sa destination » alors que la simple mauvaise exécution des travaux engage la responsabilité civile, ce qui peut se cumuler, selon la Cour de cassation.

(Avocats PICOVSCHI ) – Bricoleur du dimanche ou rénovateur expérimenté, vous devez, peu importe votre habilité dans le domaine, avoir connaissance des risques que vous encourrez suite à une revente. Lorsque vous avez réalisé des travaux sur votre bien immobilier, votre responsabilité peut en effet être engagée. 

La Garantie des vices cachés à l’encontre du vendeur

Alors que vous avez entrepris de réaliser par vous-même des travaux dans votre bien immobilier, vous ne pouvez ignorer que vous êtes tenus aux garanties légales qui découlent des actes de construction d’un ouvrage en cas de revente.

La garantie du constructeur d’ouvrage s’applique-t-elle ?

Propriétaire cédant un bien immobilier rénové par vos soins, vous êtes directement concerné par l’application de la garantie dite du constructeur d’ouvrage. En effet la loi répute « constructeur d’ouvrage » le vendeur qui cède le bien immobilier après l’achèvement des travaux, et ce, qu’il soit professionnel ou simple particulier.